Connor, Clark & Lunn Financial Group logo.

Commentaires

Warren Stoddart rejoint Chas Burkhart dans le balado Global Investment Leaders

septembre 22, 2022

Warren Stoddart, président et chef de la direction du Groupe financier Connor, Clark & Lunn, s’est récemment joint à Chas Burkhart, chef de la direction de Rosemont, à titre d’invité au balado Global Investment Leaders. M. Stoddart nous fait part de ses réflexions à propos de l’évolution du Groupe financier CC&L pendant ces quatre dernières décennies, alors que la croissance des activités la transformaient en une société mondiale de 100 milliards de dollars, et de ce qui attend la société à l’avenir.

Dans cet épisode, il se penche sur les changements qu’a connus la société au fil des ans et qui ont fait du Groupe financier CC&L l’une des plus importantes sociétés de gestion d’actifs détenue par ses employés au Canada. Il souligne que, lorsqu’il a commencé dans la société, il existait plusieurs sociétés très importantes détenues par leurs employés. Une par une, elles ont toutes échoué ou ont été rachetées. Chas Burkhart et Warren Stoddart discutent des nombreuses difficultés qui entourent le maintien de la croissance dans une société dirigée par ses employés, en particulier en matière de planification de la relève, au sein du Groupe financier CC&L et de ses sociétés affiliées.

« Nous savons que l’entreprise est plus grande et plus complexe et qu’elle a besoin de connaissances plus spécialisées dans certains domaines, » a affirmé M. Stoddart. « La prochaine génération de leaders de l’entreprise sera plus nombreuse qu’actuellement. Et ils vont se concentrer sur différents domaines – le marketing et le développement de produits étaient presque une réflexion après coup il y a 20 ans, mais c’est une partie importante de ce que nous faisons aujourd’hui. »

Cette complexité s’explique en partie par la croissance des marchés privés, des placements non traditionnels, des actifs mondiaux et des clients mondiaux : Il y a 15 ans, presque tous les revenus et les actifs du Groupe financier CC&L provenaient de caisses de retraite canadiennes qui investissaient dans des actions canadiennes. À peu près à cette époque, la société a effectué sa première incursion dans les marchés privés avec un projet hydroélectrique de 150 MW en Colombie-Britannique.

Aujourd’hui, les revenus du Groupe financier CC&L se répartissent de manière presque égale entre les marchés publics, les marchés privés, les clients fortunés, les produits de placement et les rendements des placements effectués par les partenaires en tant que mandants sur leurs propres bilans. De plus, les actions mondiales ont surpassé les actions canadiennes du Groupe financier CC&L, ce qui témoigne de la croissance et de la portée de l’entreprise, ainsi que de la valeur de la structure multientreprise de sociétés affiliées.

« L’un des secrets de notre succès réside dans le fait que nous nous concentrons sur l’établissement d’une harmonisation culturelle et structurelle des intérêts avec nos partenaires et dans tous les secteurs de notre organisation », affirme M. Stoddart.

Écoutez l’épisode complet du balado Global Investment Leaders mettant en vedette Warren Stoddart en cliquant sur le bouton de lecture ci-dessous.